Pour augmenter ses chances de réussir un concours, il est primordial de ne pas négliger l’étape liée à la préparation et aux révisions. Dans le cadre de son planning de révision, il faudra notamment inclure les points ci-dessous.

Les tests d’aptitudes

L’entraînement est la meilleure manière de réussir les tests d’aptitudes proposés lors des concours. Pour bien s’entraîner, les étudiants peuvent s’aider avec les questions-types présentes dans des livres dédiés, ou publiées sur internet. Ces tests permettent aux élèves d’être plus logiques et plus rapides au moment des examens. 

Pour être imbattables en calcul mental, les futurs étudiants de « prépa » peuvent profiter de leurs sorties pour faire des calculs en permanence (au supermarché, au cinéma,…). Les vidéos et conseils prodigués sur les portails éducatifs sont également utiles. Autre point-clé : au moment de la révision, il faudra bien comprendre une notion donnée avant de l’apprendre dans les détails.

Le français et les autres langues à maîtriser

Maîtriser la langue française figure parmi les critères de sélection des écoles de management. Il faut donc bien s’entraîner dans la rédaction et la synthèse de documents pour « franchir » les concours haut la main. L’étude d’un dossier et l’analyse d’une situation sont d’autres points qu’il faudra maîtriser lors des révisions.

La révision de ces épreuves doit se faire 2 semaines à l’avance. Cette préparation permet à chaque candidat de s’améliorer dans les épreuves écrites. 

En guise de plan de travail : la révision quotidienne comprendra une lecture de texte d’une quinzaine de minutes, l’établissement d’un plan et un résumé de texte. Il faudra également consacrer 15 minutes pour l'apprentissage d'une trentaine de nouveaux mots.

La préparation de l’entretien de motivation

L’épreuve orale requiert une préparation plus longue. Le but étant de savoir exprimer ses souhaits liés à l’intégration d’un établissement, et ce, auprès de professionnels que l’on rencontre pour la première fois (le jury). Il faudra apprendre à mieux connaître ses qualités et ses défauts, d’où l’intérêt de prendre son temps pour mieux « affronter » l’entretien.

LAISSER UN COMMENTAIRE