L’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle est le premier aéroport de France situé dans la commune de Roissy d'où l'appellation aéroport de Roissy. Les coûts de stationnement à l’enceinte de l'aéroport sont souvent élevés, il serait donc préférable de stationner sa voiture dans un parking pas cher à Roissy.

Les parkings low-costs

L'aéroport de Roissy étant le plus grand de Paris est très actif et accueille un nombre de passagers important. Les passagers sont estimés à plus de 63 millions par année pour un nombre de vols égale à 500 000. De ce fait, son parking est très sollicité et une réservation peut coûter cher, cependant d’autres options moins onéreuses sont possibles.

Pour stationner sa voiture dans un parking pas cher à Roissy, il est préférable d’opter pour les parkings low-costs à proximité de l’aéroport. Vous devrez débourser entre 3 et 10 € par jour en fonction du lieu et de la durée de stationnement. Ce qui vous permet de réaliser des économies à hauteur de 40 à 70 %. De plus, le service proposé est de bonne qualité avec une sécurité complète. Opter pour une réservation en ligne pourrait vous faire bénéficier d’un rabais. Un service client est également disponible 24h/24 pour vos questions éventuelles.

Les parkings gratuits

Il existe également un parking gratuit proche de l’aéroport de Roissy. Pour en bénéficier, il faudra faire une réservation en ligne et mettre votre voiture en location ou non. Cependant, votre voiture devra répondre aux conditions suivantes : avoir moins de 7 ans et moins de 135 000 km. Si votre véhicule est mis en location, elle sera assurée par le MAIF.

Vous n’aurez pas à réaliser des démarches pour bénéficier de l’assurance. Pour vos déplacements à l'aéroport, une navette gratuite sera mise à votre disposition. La différence entre le particulier qui opte pour la location et celui qui veut simplement bénéficier d’un stationnement gratuit est que le premier sera rémunéré selon le nombre de km parcourus. A vous de choisir, économiser, c’est également adopter un style de vie plus économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE