Basé sur une solide culture générale et des connaissances scientifiques appuyées, le Bac S peut ouvrir bien des portes. Les domaines de la santé et des sciences sont loin d’être les seules options et les différents parcours universitaires, les BTS et les prépas offrent de nombreuses possibilités.

L’université : le choix de la diversité

L’université, le symbole de la liberté, de l’émancipation et du choix. Si choisir une matière s’avère souvent moins délicat que de trouver un premier appartement, l’offre est par contre très large et ouverte pour un bachelier de filière scientifique. Généralement, les licences à tendances scientifiques s’imposent plus ou moins d’elles-mêmes, mais de nombreux autres choix sont possibles. Selon votre niveau de culture générale, votre aisance à l’oral ou bien encore avec les matières plus littéraires et les langues étrangères, il n’est pas rare de retrouver des titulaires du Bac S en licence de sciences humaines, lettres modernes, psychologie voire même en droit.

Cependant, le plus gros des troupes s’orientera plus naturellement vers des licences MIAS (Mathématiques, Informatique et Application aux Sciences), MASS (Mathématiques Appliquées et Sciences Sociales), SM (Sciences de la Matière), STPI (Sciences et Technologie Pour l’Ingénieur,) SV (Sciences de la Vie) et STU (Sciences de la Terre et de l’Univers). Le choix sera effectué dans la continuité de leurs matières fortes, selon la facilité de chacun à manier les abstractions dans certains domaines.

Parmi les filières universitaires, les filières de santé font, aujourd’hui encore, office de « voie royale » et la première année de médecine attire toujours plus d’inscrits. Le manque de professionnels de santé dans notre pays n’a par contre pas fait baisser les critères de sélection. La première année de médecine reste un palier très difficile à franchir, faîtes travailler votre mémoire et vos capacités de concentration au maximum de leurs possibilités. Pensez également que vous vous engagez pour quelques années de plus que vos camarades dans les autres disciplines.

Les classes préparatoires, l’endurance de l’excellence ou les BTS et DUT : l’alternative du concret

Choisir une classe « prépa » c’est avoir en tête une école précise ou un parcours spécifique et surtout être prêt à endurer un rythme bien plus intense qu’en terminale. École Normale Supérieure, HEC, des plus cotées aux plus spécifiques comme les écoles d’ingénieurs agronomes ou vétérinaires, toutes vous demanderont de passer par une classe « prépa » et y survivre ne suffira pas, même les meilleurs ne sont pas assurés d’avoir une place. De la même manière, entrer en classe préparatoire se fait uniquement sur dossier, mieux vaut avoir soigné vos notes tout au long de l’année.

Si vous préférez un circuit court qui paraît souvent bien plus concret, une large gamme de BTS et DUT sont accessibles aux bacheliers S. Choisissez un cursus qui correspond aux matières que vous appréciez au lycée et que vous voulez transposer dans le monde du travail. Chimie, métiers de l’audiovisuel, disciplines du génie biologique, génie civil, les disciplines commerciales, la liste peut vite paraître interminable. Les filières comme les BTS et DUT ont le mérite de rapidement vous inviter dans le monde du travail par des stages tout au long de votre formation. Vous pouvez également faire des formations en alternance, avec déjà un pied bien ancré dans le monde du travail.

PARTAGER
Article suivantBelle jusqu’au bout des ongles !
Estelle Cognard
Passionnée par la photographie et l’écriture, c'est tout naturellement que je me suis orientée vers le métier de pigiste. Je suis curieuse, gourmande et férue de "geekeries" en tout genre. Je passe mon temps libre à découvrir d'autres horizons et voyager à travers le monde. Je suis une femme de méninge, parfois décapante, souvent trop rangée (sans mener une vie d'ange non plus ? ), qui plie quand c'est nécessaire, mais jamais devant l'adversité. Je cuisine volontiers pour mes amis et j'aspire à mettre de l'ordre dans mes idées... Je collabore régulièrement avec plusieurs webzines dont le magazine généraliste Azart et le blog InfoJeunes que je vous invite à parcourir !

LAISSER UN COMMENTAIRE