Jeune conducteur, vous venez d’obtenir le précieux sésame pour conduire et vous souhaitez souscrire une assurance auto voiture ? Malheureusement, la plupart des compagnies d’assurance vous proposent des tarifs élevés. Explications.

Quelle assurance auto pour les jeunes conducteurs ?

La loi impose à tout possesseur d’un véhicule de souscrire une assurance pour celui-ci, même s’il ne roule pas. Vous devez donc choisir une assurance pour jeune conducteur. Pour cela vous devez comprendre et comparer les différentes offres pour choisir celle qui vous convient. Tous les contrats se composent d’une garantie obligatoire qui correspond à la responsabilité civile. C’est l’assurance au tiers qui couvre les dommages causés au tiers. À cela s’ajoutent les garanties complémentaires, c’est l’assurance tous risques. Celles-ci couvrent vos propres réparations ou vos blessures corporelles. Elles concernent l’accident, le vol, le bris de glace, l’incendie, les aléas climatiques.
Votre contrat peut varier selon différents facteurs liés au véhicule. L’assureur tient compte de sa marque, de son modèle et de son ancienneté (neuve ou d’occasion). Il considère aussi le nombre de chevaux et la puissance du moteur et le type de carburant utilisé (essence, diesel, électrique, hybride…). Il constate la présence ou l’absence d’équipements de sécurité et d’assistance à la conduite. Enfin, il fait cas de son utilisation : usage privé ou professionnel, circulation en zone rurale ou urbaine, kilométrage…
L’agent d’assurances prend aussi en compte les caractéristiques du conducteur. L’âge, la situation familiale, la profession ou l’activité, le lieu d’habitation, le type de permis et son ancienneté, les antécédents du conducteur avec le bonus-malus.
Toutes ces caractéristiques servent à fixer la cotisation que vous devrez payer. Elle comprend un prix de base et une prime annuelle. Regardez bien les franchises contenues dans votre contrat. Elles indiquent la part des dommages qui restent à votre charge.
Pour comparer les différentes offres, pensez à utiliser un comparateur assurance en ligne, comme celui du site lesfurets.com par exemple.

Quel tarif assurance jeune conducteur ?

Les sociétés d’assurance appliquent un tarif plus élevé aux jeunes conducteurs qu’ils considèrent comme inexpérimentés. Les statistiques montrent que les 18-24 ans sont impliqués dans un quart des accidents mortels.
Pour la loi, vous êtes un jeune conducteur lorsque votre permis de conduire date de moins de 3 ans. On le sait moins, vous êtes aussi un conducteur novice lorsque qu’il date de plus de 3 ans et que vous n’avez jamais souscrit de contrat.
Si vous êtes le souscripteur de l’assurance, une prime supplémentaire s’applique durant une période probatoire de 3 années complètes. Si vous n’êtes responsable d’aucun accident, elle décroit de moitié à chaque date anniversaire. La première année, elle représente 100 % de la prime de référence, vous passez à 50 % pour la deuxième et à 25 % pour la troisième. Le système du bonus-malus s’applique en parallèle.
Pour payer moins cher votre assurance auto jeune conducteur, voici quelques pistes. La conduite accompagnée permet de diviser la surprime par 2, le pourcentage passe de 50 % à 25 %, puis à 12,5 %. Certaines compagnies vous en exonèrent même. Les assureurs considèrent que les jeunes sont plus expérimentés lorsqu’ils apprennent à conduire à partir de l’âge de 15 ans.
Faites également appel à l’aide de votre famille. Vos parents peuvent vous déclarer sur leur police d’assurance grâce à une extension de garantie, avec une cotisation majorée parfois. Par contre, vous déclarer comme second conducteur ne vous évitera pas de payer la surprime lorsque vous souscrirez votre propre contrat. Faites appel à des offres dédiées aux jeunes qui vous proposent une minoration de cotisation allant jusqu’à 30 %. Choisissez l’assurance auto au kilomètre si vous roulez peu.

LAISSER UN COMMENTAIRE