« Maman, on peut adopter un chaton ? » Votre enfant vous a posé la question à laquelle il est si difficile de répondre dans un premier temps de manière définitive. Les bienfaits sur le moral à long terme de s’occuper d’un animal de compagnie enfant ou à l’âge ne sont plus à prouver… Cependant l’adoption d’un chaton pose une vraie question de logistique et de coût au quotidien d’où une hésitation à la réponse à cette question, finalement si mignonne… On fait le point sur les véritables questions à se poser (et à répondre) pour savoir si oui ou non votre enfant et vous-même semblent prêts à assurer une petite boule de poils.

Adoption d’un chat : les bonnes questions !

Avant d’aller plus loin dans la réflexion, bien s’assurer qu’aucun membre de la famille n’est allergique aux poils d’animaux de manière générale. Au moindre doute, mieux ne vaut pas se lancer dans cette belle aventure qui serait à terme dommageable pour tout le monde.

Interroger son enfant sur ses réelles motivations

La question de l’adoption d’un chaton n’est pas anodine, il est en effet intéressant de questionner votre enfant sur ses réelles motivations de vouloir s’occuper d’un chat. Pourquoi en éprouve-t-il le besoin ? Depuis quand en a-t-il envie ? Vous pourrez ensuite déterminer s’il s’agit d’une lubie de passage pour faire comme le copain s’il s’agit d’un désir profond et réfléchi.

Est-vous prêt à vous engager sur plusieurs années ?

Si vous acceptez un chaton, il sera certes à votre enfant mais certaines responsabilités vous incomberont tout de même : achat de nourriture, visite chez le vétérinaire en cas de besoin etc. Êtes-vous prêt à être au petit soin chaque jour pour ce nouvel arrivant ? Grâce aux avancées de la médecine vétérinaire, l’espérance des chats ne cesse d’augmenter, on en est à plus de 15 ans aujourd’hui. Bien avoir conscience que le chat aura besoin de vous même en cas de déménagement ou de séparation…

Quel coût annuel pour un chaton ?

C’est une vraie question, même si adopter un chaton est la plupart du temps gratuit, il s’agit d’un don d’un proche, il faudra acheter régulièrement de la nourriture adaptée, de la litière, un coin pour son couchage, quelques joujoux, un arbre à chat, et sa cage de transport. Il faut aussi penser aux frais de vaccination et au vermifuge chat sans compter la stérilisation, les tatouages et les colliers antipuces. Le coût estimé d’un chat par an est de 800 euros.

Quel mode de garde pour les vacances ?

Partir en vacances ou même en week-end avec son chat n’est pas toujours permis dans certaines locations de vacances, c’est la raison pour laquelle il est important d’anticiper le mode de garde pour partir en vacances le cœur léger. Des proches sont-ils prêts en s’en occuper pendant votre absence ? Quel coût pour une famille d’accueil temporaire ou un chenil ?

Quelle place lui sera réservée ?

Avant d’accueillir un chaton, il est important de lui préparer un coin dédié pour son couchage, il est important d’y réfléchir surtout pour les petits espaces. Où sera placée la litière pour qu’elle gêne le moins possible ? Avez-vous un jardin pour ses sorties ?
Dans tous les cas, le chaton adopté aura de l’amour et de l’énergie à revendre. Pour un enfant, c’est magique de regarder évoluer un chaton en même temps que lui…

LAISSER UN COMMENTAIRE